Deals du 7 au 14 mars : offensive française dans le solaire mondial, l’avenir assombri de Desertec, la BlueCar devient réalité…

Print Friendly, PDF & Email

Les entreprises françaises ont été offensives à l’international cette semaine. Avec d’abord un beau succès dans le solaire pour Soitec, qui a décroché un très gros contrat aux Etats-Unis pour équiper la future plus grande centrale photovoltaïque à concentration du monde, de 150 MW. Un marché de plus de 250 millions d’euros qui couronne sa récente stratégie de diversification dans le green business. Alstom, de son côté, mise sur Israël : avec des partenaires locaux, il crée une société pour investir dans des start-up cleantech du pays.

Dans les transports, Bolloré a finalement trouvé un accord avec son partenaire italien Pininfarina pour fabriquer sa BlueCar, qui devrait donc être prête pour le démarrage d’Autolib’, prévu à l’automne.

Signalons aussi une nouvelle acquisition pour le groupe de recyclage Paprec, une montée en puissance de GDF Suez dans les réseaux de chaleur urbains ou encore des inquiétudes sur les futurs prix d’achat de l’électricité dans le cadre de l’appel d’offres dans l’éolien offshore.

Et puis l’Etat, très critiqué pour sa politique de stop & go dans le solaire, va mettre la main au porte-monnaie pour aider les industriels des cleantech : il lance un appel à manifestations d’intérêt dans les biocarburants et en prépare cinq autres pour les prochaines semaines.

A l’international, le marché du repowering éolien décolle en Europe alors que le « printemps arabe » pourrait faire prendre du retard au méga-projet solaire Desertec, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

La morosité de la Bourse a poussé Iberdrola à racheter à bas prix les 20% d’Iberdrola Renovables introduits en 2007 et Alcoa prend pied chez le 1er recycleur mondial d’électronique. Une mystérieuse société solaire américaine a levé 72 millions de dollars et une start-up essaimée du MIT promet de repérer les bâtiment les  plus judicieux à rénover. Et puis c’est confirmé : le chinois Suntech a détrôné First Solar comme n°1 mondial des cellules solaires.

Lire la synthèse détaillée des deals (service réservé aux abonnés) : ...

Article précédentGDF Suez monte en puissance dans les réseaux de chaleur (Premium)
Article suivantMasdar finance sans souci sa future grande centrale solaire, avec Total (Premium)

2 COMMENTS

  1. Bonsoir ,
    J’avoue ne pas bien comprendre, pour un site qui se veut la référence du green business, en quoi l’avenir de DESERTEC est sombre. C’est tout le contraire , par les faits que un vent démocratique souffle sur l’Afrique du Nord et que le nucléaire montre son vrai visage dans la tragédie japonaise.
    Puis-je juste vous préciser que SOITEC fait partie de Desertec et MedGrid , comme Alstom fait partie de MedGrid.
    Tout cela ouvre un avenir radieux au PSM et ces 2 initiatives industrielles DESERTEC et MedGrid.
    FP

Comments are closed.