Un français à la présidence de l’Avere Europe

Print Friendly, PDF & Email

Moins d’un an après son accession à la présidence de l’Avere-France, Philippe Aussourd est élu à la présidence européenne de l’Avere, l’Association pour le véhicule électrique routier européen. Ce réseau fondé en 1978 après le premier choc pétrolier, sous l’impulsion de la Commission Européenne, réunit pas moins de 17 associations nationales, dont l’Avere-France. La promotion de la mobilité propre, des véhicules électriques et hybrides, et la structuration des différents acteurs de la filière sont ses principales missions.

Le mandat de Philippe Aussourd s’étend jusqu’en 2013. Cet X-Ponts a été précédemment coordonnateur du collège Energie et Climat au Conseil général de l’environnement et du développement durable au sein du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer. Après huit ans au ministère de l’Industrie comme spécialiste de la sûreté nucléaire, il a passé plus de vingt ans chez EDF où il a notamment piloté la contribution de l’entreprise au programme de véhicules électriques des années 90. Il y a aussi collaboré à une oeuvre collective sur les transports en 2050.

Élu le 17 février par les membres de l’Avere à Bruxelles, il succède à Robert Stüssi, président de la l’Avere portugaise (Portugese Electric Vehicle Association). Dans sa mission, il sera épaulé par Pietro Menga (Italie), Angel F. Aghili (Espagne) et Joeri Van Mierlo (Belgique), tous trois vice-présidents, et par Laurence Druetas (Espagne), trésorière.

À l’aube d’une renaissance du secteur des véhicules électriques en Europe, promis à un marché de masse, Philippe Aussourd souhaite donner une nouvelle vigueur à l’Avere. Il veut notamment développer les partages d’expériences et les travaux communs, tant sur des aspects techniques, réglementaires ou normatifs que sur les questions de marché ou de design. Il va également  contribuer à renforcer la présence de l’association auprès des institutions européennes.