Renault-Nissan fabriquera ses batteries électriques aussi au Portugal

Print Friendly, PDF & Email

Et de trois ! Nissan Motor a lancé la construction d’une usine ultra-moderne à Cacia, au Portugal, qui fabriquera les batteries lithium-ion pour les véhicules électriques de Renault et de Nissan qui seront vendus en Europe. Outre sa production à Sunderland en Angleterre et en France, à Flins, l’alliance se dote ainsi d’une troisième usine de batteries, qui sera la plus moderne mais la plus petite, représentant un investissement de 156 millions d’euros. Prenant décidément une longueur d’avance sur ses concurrents. Ce site est installé à côté de l’usine de boîtes de vitesses Renault Cacia et pourra produire 50 000 unités par an. Elle entrera en fonction en décembre 2012, créant environ 200 emplois.

« Cacia fait partie d’un groupe de trois usines européennes qui fourniront les batteries nécessaires aux véhicules électriques de l’alliance », à commencer par la Leaf de Nissan dont la commercialisation vient de démarrer, a expliqué le directeur général de Nissan  Toshiyuki Shiga. (Voir la fiche complète de la Leaf de notre Annuaire des voitures électriques).

Nissan avait démarré en avril 2010 la construction d’une usine de batteries à Sunderland (Angleterre), qui démarrera début 2012 avec une capacité de 60 000 unités par an, et qui lui coûtera 210 millions de livres d’investissement. L’usine de batteries électriques de Renault à Flins en France aura elle une capacité de production de 100 000 unités par an.

Outre la Leaf, l’usine portugaise de Cacia approvisionnera aussi en batteries la Fluence Z.E., l’un des quatre véhicules électriques de la gamme Renault Z.E., dont le lancement est prévu à l’automne 2011. (Voir la fiche complète de la Fluence Z.E. dans notre Annuaire des voitures électriques).

Ce nouveau site a reçu le soutien du gouvernement portugais, a expliqué l’alliance sans autre précision.

Renault-Nissan veut devenir leader mondial des véhicules électriques et produire, pour 2015, 500 000 véhicules électriques et batteries dans le monde. « Cela fera de l’Alliance le seul groupe automobile mondial capable de fabriquer des véhicules électriques et batteries à une telle échelle », selon le groupe.

Renault et Nissan rappellent avoir conclu plus de 90 partenariats avec des gouvernements, des autorités locales et des organismes du monde entier pour mettre en place les aides et infrastructures nécessaires au succès de l’implantation de tels véhicules. Suite à un accord avec Renault-Nissan conclu en 2008, le Portugal notamment se dote actuellement d’un réseau de stations de recharge et devrait disposer cet été de 1 350 stations dont 50 avec chargeurs rapides.

Nissan a livré en décembre dernier 9 Leaf électriques au consortium de mobilité électrique portugais MOBI.E et une au gouvernement du pays, juste avant les premières livraisons aux clients de la voiture en Europe dans les derniers jours en 2010.