La baisse des aides en Europe accélère la chute des prix du photovoltaïque

Print Friendly, PDF & Email

A l’automne 2010, pour la première fois après 3 ans de chute, les prix des panneaux photovoltaïques s’étaient brièvement stabilisés, aidés par une remontée du polysilicium. Le répit aura été de courte durée, car la baisse des prix de tous les maillons de la chaîne (panneaux, cellules wafers, silicium) a repris fin 2010 et va s’accentuer en 2011,  à cause de la vague de réduction des subventions au secteur, selon une étude d’IMS Research.

En moyenne les prix des panneaux, cellules, wafers et ceux du silicium vont diminuer de 7% au premier trimestre 2011 et continueront à baisser au 2ème. Au 4ème trimestre 2010, les contrats d’achats de polysilicium, matière de base des cellules photovoltaïques, avaient montré une baisse des prix limitée à 2%, mais sur le marché au comptant les cours ont chuté de 10%, renversant la tendance après être remontés depuis le début de 2010, quand la demande dépassait l’offre.

Selon IMS Research les prix sur les contrats tout comme les prix du marché spot vont encore baisser de 4% au 2ème trimestre par rapport au 1er, écrasés par une amélioration de la productivité des fabricants qui réussissent à serrer leurs coûts.

Mais les prix baissent davantage que les coûts et les marges des producteurs vont donc se réduire, estime l’analyste Sam Wilkinson. IMS Research prévoit que d’ici mi-2011, certains producteurs de polysilicium et wafers vont voir leur marge baisser de moitié par rapport à leur pic du 3ème trimestre 2010.

Côté panneaux, la plupart des leaders du marché mondial (le « premier tiers »), assaillis de demande en 2010, avaient épuisé toute leur production et leur stock, permettant aux fabricants plus petits (« 2ème tiers ») de gagner des parts de marché. Or la baisse de la demande en fin d’année à gonflé les stocks et selon IMS Research, les fournisseurs chinois du « deuxième tiers » iront plus loin que leurs grands concurrents, en réduisant leurs prix de 10% dès ce premier trimestre.