Deals du 7 au 14 février : dénouement proche dans le solaire en France, IPO et levées de fonds aux USA (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Eolien offshore, transports et solaire sont en vedette en France, sans compter plusieurs appels à projets. A l’international, une belle introduction à Wall Street dans les biocarburants et une série de rachats dans le recyclage compensent un coup de frein dans le solaire au Royaume-Uni.

Dans l’éolien, les industriels accélèrent en vue de l’appel d’offres offshore, qui sera ouvert en mai prochain. Alors qu’une douzaine de projets seraient encore en course après le choix de cinq zones propices selon le cabinet PwC, Alstom a signé un accord avec le spécialiste des pales LM Wind Power pour sa future turbine de 6 MW.

Dans le solaire, le pré-rapport Charpin-Trink a fait couler beaucoup d’encre mais renvoie la balle dans le camp de l’Etat, qui devrait trancher rapidement. En attendant, GreenUnivers a recensé pas moins de dix projets de créations ou d’extensions de sites industriels gelés pour cause de moratoire. Sans attendre le futur cadre réglementaire, le groupe Tournaire avance dans son projet d’usine de 30 MW alors que Coruscant, spécialiste des ombrières, vient de s’allier avec la Caisse des Dépôts pour financer ses centrales.

Côté stockage, McPhy signe un premier contrat prometteur avec l’énergéticien Enel, et dans les transports, Renault-Nissan se dote au Portugal d’une nouvelle usine de batteries pour ses future voitures électriques; Mia Electric (ex-Heuliez) et Induct marquent des points alors que le spécialiste de l’autopartage Okigo change en douceur d’actionnaires.

Enfin, la direction Ile-de-France de l’Ademe et l’ANR lancent plusieurs appels à projets.

A l’international, le Royaume-Uni à son tour veut réduire ses aides au secteur solaire, moins d’un an après les avoir mises en place. L’Algérie accélère dans les énergies renouvelables et les Allemands sont les premiers industriels à en profiter.

Aux Etats-Unis, la semaine a été plutôt satisfaisante dans les cleantech : la société de biocarburants Gevo, dont Total est l’un des actionnaires-clé, s’est cotée à Wall Street en levant 107 millions de dollars. Les investisseurs ont financé à nouveau une start-up de gestion de l’énergie de la maison ainsi qu’un fabricant de LED, pendant qu’Obama a annoncé vouloir subventionner la rénovation thermique des bâtiments collectifs.

En Europe, cette semaine a vu trois fusions-acquisitions dans le secteur du recyclage, qui illustrent le vaste mouvement européen de consolidation dans un secteur requinqué par la hausse des matières premières.

Lire la synthèse détaillée des deals (service réservé aux abonnés) ...