Winflo, financé, ouvre la voie à l’éolien flottant expérimental

Print Friendly, PDF & Email
©Winflo

L’horizon s’éclaircit pour Winflo, un projet français visant le développement d’une technologie d’éolienne flottante : le montant de l’aide officiellement allouée dans le cadre du Grand Emprunt est désormais connu. De quoi accélérer le déploiement d’un démonstrateur en mer. Winflo est porté par le bureau d’études breton Nass&Wind Industrie, filiale du groupe Nass&Wind, en partenariat étroit avec DCNS, l’Ifremer, Saipem, In Vivo Environnement et l’école d’ingénieurs Ensta Bretagne.

Dans sa catégorie des éoliennes flottantes, le projet a été sélectionné fin 2010 par l’Etat pour faire partie des technologies financées par les Investissements d’avenir. Un statut national que Winflo (éolienne horizontale) partage avec le projet Vertiwind, porté par Technip, en partenariat avec Nenuphar et Converteam (éolienne verticale).

Il reste encore une inconnue : ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.