La République tchèque a – elle aussi – stoppé net dans le solaire

Print Friendly, PDF & Email

La France n’est pas la seule à freiner des quatre fers dans le solaire après l’avoir soutenu sans réserve : la République tchèque, autre eldorado des installateurs mondiaux depuis un an, attirés par son tarif de rachat subventionné particulièrement généreux, va le réduire de moitié pour ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.