Valmet, le recours de l’électrique, renfloué pour devenir roi des décapotables (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Depuis deux ans, le discret groupe finlandais Valmet Automotive, gros sous-traitant automobile pour divers constructeurs mondiaux,  a changé de stratégie pour devenir l’un des meilleurs spécialistes des voitures électriques : c’est dans ses usines que sont ou seront fabriqués les modèles électriques d’autres marques, dont ceux de l’américain Fisker et du norvégien Think.

Restant dans le haut de gamme, il vient de lever 20 millions d’euros ...