Pression croissante sur l’appel d’offres éolien offshore, le SER au front

Print Friendly, PDF & Email

Plus les jours passent, plus le secteur de l’éolien offshore guette tout signe en provenance de ministère de l’Ecologie et de l’Energie. Après Jean-Louis Borloo la semaine dernière, c’est Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, qui annonce cette semaine le lancement imminent de l’appel à concurrence pour l’installation d’une première tranche de 3.000 MW au large des côtes françaises. Mais les entreprises s’interrogent de plus en plus sur les modalités retenues et sur les zones propices sélectionnées. Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) relaie leurs inquiétudes et met la pression sur le ministère.

Selon nos informations, le SER a en effet envoyé aujourd’hui ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.