Les micro-algues de l’américain Solazyme copinent avec le français Roquette (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Richement financée, et figurant parmi les sociétés les plus prometteuses sur les biocarburants à base de micro-algues, rien n’est pourtant gagné pour la start-up américaine Solazyme, créée en 2003. D’où des incursions répétées ces derniers mois dans le secteur de l’agroalimentaire et de l’agro-industrie, des marchés plus lucratifs à court et moyen terme.

Après des alliances avec les groupes européen Unilever, japonais San-Ei Gen et américain Bunge, la jeune pousse de San Francisco s’associe avec le français ...