GCL Poly et le fonds souverain chinois renoncent à leurs grands projets (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Le premier fabricant chinois de polysilicium et de wafers pour cellules solaires entre sur le marché américain, mais il fait profil bas chez lui : contrairement à ce qui était prévu, il ne créera pas une co-entreprise ambitieuse avec des fonds publics chinois. Une manière peut-être de ne pas provoquer une levée de boucliers aux Etats-Unis ...