Draka, Nexans, Prysmian… entre éolien offshore et supergrids (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Déclenchée par l’OPA hostile du français Nexans – officiellement abandonnée depuis – la bataille boursière pour le contrôle de Draka fait rage, entre contre-OPA de l’italien Prysmian, puis du chinois Tianjin Xinmao, et rumeur possible d’alliance européenne dans ce combat devenu mondial. Si l’avenir capitalistique ...