Un manager international pour Q-Cells France

Print Friendly, PDF & Email

Daniel Cintolesi devient directeur général de la filiale française du fabricant allemand de cellules solaires. Né à Santiago du Chili et de nationalité espagnole, ce diplômé de l’Ecole supérieure de télécommunications de Barcelone possède aussi un MBA des Universités de Berlin et de Cambridge.

Il a rejoint le groupe Q-Cells en 2001 après des postes chez Solarwerk (dont il fut l’un des fondateurs) et Solon. D’abord directeur commercial & marketing et responsable des partenariats stratégiques, il a également été membre du conseil d’administration de Q-Cells à Hong Kong, au Japon et en Chine.

Ce manager au profil international est aujourd’hui chargé de développer la jeune filiale française, créée en 2009. Basée à Lyon, elle possède aussi une implantation à Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, et emploie pour l’instant 14 salariés. Daniel Cintolesi devra renforcer l’activité dans l’Hexagone sur quatre segments : cellules solaires, modules résidentiels, systèmes pour applications industrielles et grands systèmes au sol.

Premier producteur de cellules solaires en Europe, Q-Cells est également l’un des principaux intégrateurs de parcs solaires au monde, avec 150 MWc installés.