Londres impose de facto une taxe carbone et préserve les grandes mesures « vertes » (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

C’est une des surprises du plan de rigueur annoncé par le gouvernement britannique : l’Etat gardera pour lui les recettes du nouveau système de paiement des droits d’émissions de carbone, dit CRC (Carbon Reduction Commitment) au lieu, comme prévu initialement, de reverser ces fonds aux entreprises ayant réduit leurs émissions et ainsi récompenser les plus méritantes.

Bref, au nom du déficit budgétaire, le CRC est devenu tout simplement une taxe carbone ...