First Wind tente le Nasdaq

Print Friendly, PDF & Email

Créé en 2002, le très dynamique développeur éolien américain  First Wind Holdings envisageait de se coter depuis juillet 2008 et se lance finalement la semaine prochaine, suivant la vague d’introductions en Bourse démarrées ces dernières semaines, bien qu’elles aient été plus ou moins réussies.

Créé en 2002, le groupe qui opère déjà six parcs aux Etats-Unis d’une capacité totale de 505 MW, avec en outre cinq autres projets d’environ 300 MW en tout, espère lever ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.