Deals du 18 au 25 octobre : en vedette, le vent du large en France et le soleil d’Italie

Print Friendly, PDF & Email

Et si, pour une fois, l’éolien jouait les vedettes dans les prochaines semaines en France ? En tout cas, le lancement imminent de deux appels d’offres devrait donner un coup de fouet au marché : le premier, offshore, pour installer 3 000 MW au large des côtes et le second, terrestre, dans les départements d’Outre-Mer et en Corse. Vergnet, le seul fabricant français de turbines, compte bien profiter du second pour booster son chiffre d’affaires. Après deux années difficiles, le groupe a repris des couleurs cette année et espère engranger les fruits de sa stratégie industrielle d’ici à deux ans pour devenir rentable.

Dans les coulisses de l’éolien offshore, Nexans, l’un des leaders mondiaux du marché des câbles, a lancé une OPA sur son rival néerlandais Draka. En cas de succès, l’activité de l’entreprise dans le raccordement de parcs offshore et dans les énergies marines en sortirait renforcer.

Côté solaire, la consolidation du marché a commencé avec deux acquisitions d’entreprises en liquidation judiciaire cette semaine : le groupe nantais Vuelto a mis la main sur la société lilloise Energeos, spécialisée dans les installations pour les particuliers, alors que Solabios reprenait les actifs de Solaire+, qui s’était lancé dans une course folle aux projets.

Notons enfin dans les transports « propres », un investissement industriel de la start-up E4V, spécialisée dans les batteries pour véhicules électriques, dans la Sarthe, et un appel à manifestation d’intérêt en Moselle.

A l’international, c’est une nouvelle fois en Chine que tout avance très vite : les grands fabricants de turbines éoliennes visent les marchés occidentaux et affichent des ambitions très fortes. Le leader Sinovel, par exemple, va s’implanter en Espagne et regarde de près le marché français. Et il se verrait bien leader mondial d’ici à trois ans…

Nous avons aussi repéré une nouvelle série de levées de fonds aux Etats-Unis, mais cette fois dans des secteurs moins courus que les énergies renouvelables, comme celle du recycleur de plastiques MBA Polymers, du spécialiste de la gestion de l’énergie de la maison Tendril, ou du groupe de stockage Ice Energy, qui propose une technique originale.

Mais l’opération star de la semaine est un (nouveau) rachat dans le solaire italien, qui attire toujours autant les acquéreurs, tandis que l’espagnol Iberdrola étend toujours plus sa domination sur l’éolien mondial, tout en se lançant aussi dans le solaire.

Lire la synthèse des principaux deals de la semaine ci-dessous

France ...