Repère : vers 200 GW d’éolien dans le monde fin 2010

Print Friendly, PDF & Email

Avec 40 GW de parcs éoliens supplémentaires prévus cette année , la puissance éolienne totale au niveau mondial devrait atteindre près de 200 GW fin 2010, marquant une nouvelle accélération par rapport aux 37,5 GW installés en 2009, selon les prévisions du Global Wind Energy Council, présentées par son président Steve Sawyer, lors du salon Husum WindEnergy, en Allemagne, grand rendez-vous annuel du secteur. En production, cela devrait correspondre à 420 térawatts-heures, soit environ 2,2% de la production mondiale d’énergie (19.000 TWh).

Les Etats-Unis, qui avaient installé un montant record de 10 GW d’éolien en 2009, ont nettement ralenti cette année, conséquence de la crise financière qui a freiné les commandes et les financements. Mais ce recul sera plus que compensé par la Chine, qui a encore accéléré par rapport aux 13 GW installés en 2009 , tandis que le marché européen (+10,5 GW en 2009) gardera lui le même rythme d’augmentation.

Le GWEC prévoit que les capacités éoliennes mondiales doubleront d’ici 2014, atteignant plus de 400 GW, surtout tirées par la Chine, les Etats-Unis et l’Europe, mais aussi par de nouveaux pays qui rejoignent les leaders.

La moitié de la croissance éolienne mondiale vient désormais des pays émergents, avec un essor en Amérique Latine, surtout au Brésil, Mexique et Chili, ainsi qu’en Afrique du Nord et Afrique sub-saharienne, selon le GWEC. Et pour l’avenir, le GWEC évoque 1.000 GW en 2020 à 2.300 GW en 2030 — ce qui représenterait près de 10% de l’énergie mondiale.