Qui veut méthaniser les algues vertes de Bretagne ? (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Face à la prolifération des algues vertes en Bretagne, la délégation régionale de l’Ademe lance un appel à projets « Méthanisation. » L’objectif est de développer une vingtaine d’unités ...

Article précédentAccélération maîtrisée pour les toitures solaires de JIT Solaire (Premium)
Article suivantRepère : les plus grands parcs éoliens terrestres au monde

1 COMMENT

  1. Les agriculteurs doivent désormais couvrir leur terre l’hiver pour éviter que les nitrates soient entrainés dans les rivières : phacélie, radis chinois, plant de moutarde, avoine, lentilles fourragères, sarrazin, …ces plantes sont de véritables pièges à nitrates. En 10 ans le taux de nitrates a ainsi pu baisser de 20 % dans les rivières bretonnes, mais il reste encore supérieur à 35 milligrammes par litre, au lieu de 5. (voir le dossier de l’association Eau et Rivières, Marée verte). Les agriculteurs font des efforts aujourd’hui mais doivent attendre une dizaine d’années encore avant d’en voir le résultat dans l’analyse des sols. Inverser les tendances prend du temps et demande des sacrifices.

Comments are closed.