Un prêt de 8 millions pour Mia Electric/Heuliez (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Mia Electric, la nouvelle société dédiée aux véhicules électriques née de la scission du groupe Heuliez en deux branches, peut préparer avec sérénité le Mondial de l’automobile de Paris, qui ouvrira ses portes le 2 octobre. ...

Elle vient d’obtenir un prêt bonifié de 8 millions d’euros sur dix ans de l’Etat, dans le cadre des aides aux véhicules décarbonés. Cette somme permettra de financer des équipements industriels et de lancer la fabrication de pré-séries.

La reprise du groupe, en juin dernier, après un long feuilleton, s’est traduite par la scission en deux branches : Heuliez SAS, reprise par Baelen Gaillard Industries (BGI) pour l’activité de sous-traitance du groupe et Mia Electric, achetée par les entreprises allemandes Kohl et ConEnergy qui en sont propriétaires à 68,2%, la région Poitou-Charentes possédant le solde après un apport de 5 millions d’euros.

C’est la société qui va développer et fabriquer la Mia, le véhicule électrique conçu par Heuliez, à partir de juin 2011. Edwin Kohl, patron du groupe qui porte son nom, mise sur un volume de production de 5 000 unités en 2011 puis 10 000 unités en 2012.

La Mia électrique, une citadine 3 places dont la sortie a été reportée à juin 2011, au lieu d’octobre 2010 comme prévu initialement, sera présentée au Mondial de l’automobile de Paris.