Bain d’huile pour une LED taïwanaise

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

 

 

Le français FlexLedLight commercialise une diode électro-luminescente (LED) optimisée grâce à un système de refroidissement liquide.

Brevetée et produite par la société taïwanaise Liquidleds Lighting, cette LED liquide de forte puissance, à culot, est refroidie dans un bain d’huile. Une innovation brevetée permettant de produire moins de chaleur tout en réduisant le volume de l’ampoule, en optimisant la diffusion de la lumière.

Energecycle, importateur et distributeur de LED en France à destination d’une clientèle de professionnels sous la marque FlexLedLight, a obtenu l’exclusivité sur la distribution de cette diode, qui se distingue de la concurrence.

« Une LED ne chauffe pas sur sa face avant, éclairante, mais sa partie arrière contenant le semi-conducteur chauffe », explique Michel Grunberg, gérant de la société. Les LED traditionnelles, à culot, refroidissent par convection d’air, généralement grâce à des ailettes extérieures en aluminium. Ce qui induit un volume conséquent pour l’ampoule et limite sa longévité.

De l’huile et un « radiateur » en aluminium

Cette LED liquide gère les effets thermiques grâce à un système de refroidissement intégré, composé d’un mini-radiateur en aluminium et d’une huile formulée par Shell. Dans une enveloppe en verre, le radiateur est constitué de quatre petites ailettes qui enveloppent une grande partie de la LED et son système électronique. Le tout baignant dans l’huile.

« Cette technique permet de diviser par deux le volume de l’ampoule par rapport à une LED classique », souligne Michel Grunberg. Avec un gain d’énergie de 87% par rapport à une ampoule à incandescence, à puissance équivalente, selon le fabricant taïwanais.

Autre avantage : composée de matériaux non polluants, contrairement aux fluocompacts, cette LED se recycle. L’huile est incolore, non toxique, et ne s’enflamme qu’à très haute température.

La LED taïwanaise présente 4 à 5 watts de puissance, soit l’équivalent de 30 watts pour une ampoule à incandescence. Son prix de vente est de 40 euros, pour une durée de vie de plus de 3 ans en utilisation continue. C’est deux fois le prix d’une ampoule fluocompacte, mais pour une longévité 2 à 4 fois supérieure.

Le marché mondial des LED devrait décoller dans les prochaines années, grâce à une baisse des prix des produits et à l’augmentation des performances. Le cabinet de recherche Strategies Unlimited estime qu’il va grimper de 53% dès cette année pour atteindre 8,2 milliards de dollars en 2010 puis 20,2 milliards en 2014.

Alexandre Simonnet