Alstom grimpe dans l’éolien, en s’incrustant dans le plus grand parc d’Europe

Print Friendly, PDF & Email

Alstom Power marque des points dans l’éolien : le groupe vient de remporter un contrat de plus de 200 millions d’euros auprès de ScottishPower Renewables, filiale de l’espagnol Iberdrola Renovables, pour fournir les turbines nécessaires à l’extension du plus grand parc éolien terrestre d’Europe, Whitelee, en Ecosse, qui verra sa puissance accrue de 217 MW.

Installé près de Glasgow, ce parc affiche déjà 322 MW de puissance installée et atteindra ainsi 539 MW. Il était jusqu’à présent équipé de turbines Siemens, qui ont dû être révisées suite à un problème sur une pale, en mars dernier.

Le groupe français fournira 69 turbines ECO 100, d’une puissance unitaire de 3 MW, particulièrement grandes pour un parc terrestre, et 6 turbines ECO 74, de 1,67 MW. Le contrat intègre aussi l’installation et la maintenance. La nouvelle tranche du parc doit être opérationnelle en mai 2012.

Alstom est déjà fournisseur d’Iberdrola, leader mondial des parcs éoliens : il a équipé 6 de ses parcs en Europe, pour une puissance totale de 185 MW. En mai 2008, le groupe, via sa filiale éolienne Ecotècnia, avait conclu un contrat de 300 millions de dollars avec le géant espagnol pour 300 MW de turbines (de 1,6 et 2 MW), son tout premier grand contrat dans le secteur.

Le groupe est aussi déjà présent au Royaume-Uni : après la construction d’une ferme de 15 MW à Clachan Flats, en Ecosse, il installe 13 turbines de 2 MW pour le parc de Pennant Walters à Maesgwyn, au Pays de Galles, en cours de construction.

Une place encore modeste, mais des ambitions fortes

Ce contrat est un nouveau succès pour Alstom, qui a remporté plusieurs marchés importants ces derniers mois, notamment au Maroc et au Brésil. S’il occupe une place encore très modeste dans l’éolien, le groupe affiche de grandes ambitions : « Pour l’instant, nous ne sommes pas dans le top 10 des fabricants, mais nous comptons bien l’intégrer à court terme », déclarait Robert Gleitz, vice-président marketing pour les énergies renouvelables chez Alstom Power, à GreenUnivers en juillet dernier. Le groupe réalise un peu moins de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires dans le secteur, mais celui-ci affiche une croissance à deux chiffres.

Alstom a démarré sur le marché en 2007 via l’acquisition de la société espagnole Ecotècnia pour 350 millions d’euros. Il possède aujourd’hui une usine en Espagne et va construire deux nouveaux sites de production, l’un aux Etats-Unis et l’autre au Brésil.

Et au-delà de l’éolien terrestre, Alstom regarde aussi du côté de l’offshore : il prépare une turbine de 6 MW, dont la commercialisation est annoncée pour 2012 et compte investir dans un site de production dédié en Europe.