Statoil cherche un nouveau terrain de jeu pour son éolienne flottante (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Avec une turbine de l’allemand Siemens, un flotteur du français Technip et des câbles du français Nexans, le norvégien Statoil avait installé dans les eaux norvégiennes, en septembre 2009, un prototype d’éolienne flottante Hywind, une première mondiale. Statoil veut désormais passer à la vitesse supérieure et cherche un site démonstrateur pour déployer une ferme de 3 à 5 moulins flottants. Des discussions sont engagées avec le gouvernement écossais sur deux sites éventuels, mais d’autres pays ...

Article précédentInfinite Power touche gros pour ses batteries en couches minces (Premium)
Article suivantL’éolien ralentit, Vestas passe dans le rouge, abaisse ses prévisions et dégringole en Bourse

Comments are closed.