Deals du 9 au 16 août 2010 : des algues à Wall Street !(Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Grosse actualité cette semaine chez les spécialistes des biocarburants tirés des algues et de la cellulose, avec une levée de fonds et deux projets de cotation, ainsi que chez les installateurs solaires, avec la vente de la plus grande centrale italienne et des méga-investissements aux Etats-Unis. Nous avons recensé une douzaine de deals d’importance dans les cleantech en France et dans le monde, dont:

En France, la start-up Aqua-tools (contrôle microbiologique de l’eau) signe avec un fonds et reçoit une aide d’Oséo, a révélé GreenUnivers.

Dans le solaire, l’Europe, via le fonds FEDER, va apporter son aide à la région Midi-Pyrénées pour construire de nouvelles installations.

Côté voitures électriques, les rumeurs s’amplifient sur le prix de la future C-Zéro de Citroën. Selon nos informations, le constructeur miserait surtout sur une commercialisation via une formule de location, sur le modèle de ce que Peugeot concocte pour sa iOn.

A l’international, alors que le pétrole reste élevé, les biocarburants à base d’algues redeviennent d’actualité avec une très grosse levée de fonds de la star américaine du secteur, Solazyme et deux ambitieux projets de cotation en Bourse lancés par PetroAlgae et le fabricant de biocarburants cellulosiques Gevo. Un secteur qui voit aussi un investissement de l’espagnol Repsol.

En Italie, SunPower a revendu la plus grosse centrale solaire du pays, pour un prix élevé mais finalement raisonnable. Dans l’éolien terrestre, les affaires marchent bien pour Vestas et Siemens qui remportent de gros contrats respectivement en Australie et au Canada.

Les Etats-Unis attirent les projets d’énergie solaire: le sud-coréen Hyundai va y construire ses deux premières centrales au sol (175 MW) alors que la société californienne Amonix, spécialisée dans le photovoltaïque à concentration (CPV), vient de décrocher un contrat pour fournir des modules à la plus grande centrale mondiale en CPV.

Et dans les transports, la Grande-Bretagne réduit fortement les primes promises aux voitures électriques, alors que les Etats-Unis annoncent vouloir conquérir 40% du marché mondial des batteries pour voitures électriques.

Récapitulatif des deals de la semaine ...