Deals du 26 juillet au 2 août : le cocktail de l’été

Print Friendly, PDF & Email

Une bonne dose de véhicules électriques, un zeste de smartgrid, un soupçon de marché du carbone, sans oublier un peu d’éolien et de solaire : c’est le cocktail cleantech de cette dernière semaine de juillet, encore riche en activité malgré les vacances.

Côté voitures électriques d’abord, à quelques mois des premiers grands lancements commerciaux, la guerre des prix et de la communication a commencé des deux côtés de l’Atlantique : Renault se positionne avec un prix agressif pour sa Zoé, à l’inverse de GM qui annonce un tarif de vente plutôt élevé pour sa Chevrolet Volt aux Etats-Unis. Mais l’américain pourrait surtout miser sur des formules de location…

Deux start up françaises signent des levées de fonds pour financer leur développement : SynerGethic, conceptrice du Tilter, un véhicule électrique à deux places et trois roues, a trouvé 8 Millions d’euros auprès d’un investisseur turc célèbre, alors que Bionersis, spécialiste de la valorisation du biogaz de décharge et de la gestion des crédits carbone, a levé 6 Millions via son « Obligation CO2 », un résultat un peu décevant.

Sur le marché du carbone, EDF Trading s’empare d’une société chinoise qui développe des projets d’énergies renouvelables donnant droit à des crédits carbone dans le cadre du Mécanisme de développement propre.

Le gouvernement français a lancé l’appel à projets « Biomasse 4 », dont les objectifs ont déçu : il est limité à 200 MW, soit 100 MW de moins que « Biomasse 3 », et réservé aux grandes installations. En Languedoc-Roussillon, c’est un appel à candidature pour trouver des banques pour financer un fonds destiné au solaire qui vient d’être présenté.

A l’international, la société américaine spécialisée dans les biocarburants KiOR a bouclé une spectaculaire levée de fonds, alors que sur le marché du smartgrid, Honeywell rachète un expert des compteurs divisionnaires. Toujours sur le smartgrid, General Electric part à la chasse aux innovations avec un challenge richement doté.

Dans l’éolien, l’offshore tient toujours la corde : cette fois, c’est l’Allemagne qui relève ses objectifs et devrait bientôt devenir le deuxième pays européen en termes de puissance installée, derrière le Royaume-Uni.

Voici le détail des principaux deals de la semaine

France ...