Deals du 23 au 30 août : l’Asie usine solaire, la France ralentit

Print Friendly, PDF & Email

Dure rentrée en France pour les acteurs du photovoltaïque ! Attendue depuis plusieurs semaines, la nouvelle baisse des tarifs d’achat (de 12%, sauf pour les particuliers, dès le 1er septembre) a été annoncée par le gouvernement. Si la France garde des tarifs d’achat du solaire parmi les plus élevés au monde, cette mesure suscite malgré tout des réactions vives. Après une première réduction des tarifs en début d’année, les sociétés du secteur ont beau jeu de dénoncer le manque de visibilité du cadre réglementaire.

Si la rentrée est amère dans le solaire, elle s’annonce faste en revanche dans l’éolien offshore : l’appel d’offres pour l’installation de 3 000 MW au large des côtes françaises, qui doit être lancé en septembre, représentera un investissement d’environ 10 milliards d’euros. Les développeurs sont dans les starting-blocks !

Dans l’énergie tirée des déchets, Europlasma a bouclé une levée de fonds pour construire une première centrale, alors que dans les biocarburants, la start-up de La Réunion Bioalgostral passe un accord avec un laboratoire allemand pour accélérer ses développements.

A l’international, c’est la grande semaine de l’Asie ! Un véritable festival dans tous les secteurs : dans le solaire, le discret groupe taïwanais Neo Solar annonce un méga investissement pour un site de production de cellules de 3,4 GW, et son compatriote DelSolar annonce lui aussi une production pléthorique et va entrer en Bourse. Dans l’éolien, le coréen Daewoo affiche ses grandes ambitions dans l’offshore alors que le japonais Sumitomo et le chinois Datang s’associent pour construire des parcs éoliens en Chine…

Dans les autres régions de la planète, Shell a enfin bouclé ses négociations avec le brésilien Cosan pour créer une joint-venture qui devrait devenir l’un des plus gros producteurs d’éthanol du monde, alors qu’Electrabel sécurise ses approvisionnement en pellets pour faire tourner ses centrales à biomasse belges.

Lire le détail des principaux deals de la semaine

France ...

Article précédentCellules solaires : un autre taïwanais hyper-ambitieux, bientôt coté à Taïwan (Premium)
Article suivantBetter Place : désenchantement électrique au Danemark ? (Premium)

5 COMMENTS

  1. Bonjour,

    @Panneau solaire photovoltaïque : concernant le projet d’éolien offshore, lire l’article sur le blog Les Energies de la Mer : http://energiesdelamer.blogspot.com/2010/08/eolien-offshore-en-france-le.html

    Une dizaine de sites sur le littoral de la France; plus précisement : Baie de Seine / Baie de Somme, Côte Bretonne Nord, Pays de Loire / Vendée (Noirmoutiers / Yeu) et Languedoc Roussilon. Ces sites accueilleront des champs d’éoliennes d’une puissance de 200 à 500 MW (soit 80 à 120 éoliennes) au large des côtes (entre 10 et 20 km des côtes).

    Cordialement,

    Christophe

  2. avec 59 MW raccordés réellement au dernier trimestre 2009 et 71 MW raccordés au premier trimestre 2010 pour un cumul de 271 MW raccordés, nous sommes très loin des chiffres annoncés et de l’objectif de 5400 MW en 2020 : A moins que l’objectif soit de limiter l’installation aux SEULES centrales au sol de EDF EN et de la future usine FIRST SOLAR qui ne produira que 400 MW de panneaux LOW COST par an????

  3. Auriez-vous plus de détails sur cette installation d’éoliennes offshore ? Je n’en avais pas connaissance. Sinon, l’Asie et en particulier la Chine sont de grands exportateurs de modules photovoltaïques oui. Tant mieux si la concurrence avec l’Europe et les Etats-Unis profite au client !

Comments are closed.