SeaEnergy, sans le sou pour ses parcs offshore géants, cherche riche repreneur (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Faute de fonds, impossible de construire les parcs éoliens offshore géants qu’elle avait orgueilleusement annoncés au large de l’Angleterre : la société britannique SeaEnergy met en vente sa branche de développement de parcs qui a besoin d’un repreneur aux poches pleines.

Toute la question est : les autres giga-projets éoliens offshore de la Couronne d’Angleterre ne vont-ils pas eux aussi tomber à l’eau, ...

Article précédentCroissance externe en Asie pour Mersen (ex Carbone Lorraine) dans l’amont solaire (Premium)
Article suivantYingli monte doucement en puissance en France