Indicateur boursier Green Europe : + 6% du 11 au 17 juin

Print Friendly, PDF & Email

Bonne tenue  des cleantech cette semaine. Notre indicateur de 38 valeurs de l’environnement GREEN EUROPE * termine en hausse de 6%, soit un point de mieux que l’EUROSTOXX 50.

Historique
60 derniers jours

Par Sabine Burlot, analyste cleantech pour GreenUnivers

Groupes espagnols et portugais à la fête

Les valeurs espagnoles et portugaises se sont particulièrement bien comportées cette semaine : +14% pour ABENGOA, +6,9% IBERDROLA REN, +10,9% GAMESA et +10% EDP RENOVAVEIS. Résultat légèrement moins bon pour les valeurs françaises de l’indicateur (+4 ,4%) alors que, profitant du Salon des Energies Renouvelables à Paris, le ministre de l’Ecologie et de l’Energie, Jean-Louis Borloo, a prononcé un discours en demi-teinte. Il a affirmé que le gouvernement allait continuer à soutenir la croissance des énergies renouvelables en France, tout en reconnaissant des « difficultés ». Il a notamment évoqué des problèmes de gestion de flux d’électricité ou souligné la faiblesse du développement de capacité de production en France. Ce qui est vrai pour la fabrication des panneaux solaires comme pour les éoliennes.

Le président du SER, André Antolini, a pour sa part insisté sur les obstacles administratifs qui freinent le développement des parcs éoliens, sans compter la « surabondance des recours d’associations anti-éoliennes ». Il a imputé aux mauvaises conditions climatiques le ralentissement de la croissance de l’énergie éolienne au 1er trimestre 2010.

Deux groupes français en forme

Dans le secteur éolien, AEROWATT vient d’annoncer une accélération de son plan de développement dans le photovoltaïque avec pour objectif de faire passer la puissance totale installée de 6,5 MWc à près de 23 MWc au cours des 18 prochains mois. La société qui a récemment inauguré une  centrale à Orange (Vaucluse), pour une puissance de 2,2 MWc, va privilégier l’intégration de centrales détenues majoritairement. La valeur a réagi en surperformant le reste des valeurs françaises de l’indicateur : +13,13%.

+5,4% pour EDF ENERGIES NOUVELLES qui a signé un contrat de financement pour deux réalisations en Grèce, le parc éolien de Skopies (18 MW) et la centrale solaire de Xirokambi (6 MWc). Les financements de ces deux projets ont une durée de 15,5 années pour le parc éolien et de 18 ans pour la centrale solaire. Leur montant permet par ailleurs de respecter la discipline que s’est imposé le groupe EDF Energies Nouvelles d’un rapport endettement/fonds propres de 80/20. Ces deux opérations sont en ligne avec la poursuite du développement diversifié d’EDF EN en Europe et en Amérique du nord.

* : Pour la méthodologie complète, cliquer ici