Indicateur boursier Green Europe : -1,9% du 4 au 10 juin

Print Friendly, PDF & Email

Notre indicateur de 38 valeurs de l’environnement GREEN EUROPE * termine la semaine en légère baisse (-1,9%), en ligne avec le CAC 40 (-1,14%) et l’EUROSTOXX50 (-0,9%) en dépit d’une bonne tenue de la plupart des valeurs solaires.

Historique
60 derniers jours

Par Sabine Burlot, analyste cleantech pour GreenUnivers

Le contexte s’améliore

Soutenu par le discours de Ben Bernanke devant le Congrès américain et les bons indicateurs chinois, les investisseurs ont retrouvé le sourire en milieu de semaine. Avec le glissement du VIX, « l’indice de la peur », la volatilité sur le marché des actions est retombée. Le marché a retenu du discours de Bernanke le message que la Fed n’est pas prête à resserrer les conditions monétaires. Un point positif pour le secteur des énergies renouvelables dont les besoins en capitaux sont lourds.

Autre bonne nouvelle pour les énergies renouvelables, le coup de théâtre en Allemagne avec la remise en question de la baisse des tarifs d’achat.

Le Bundesrat, conseil fédéral des 16 Länder allemands, veut limiter à 10% au maximum la diminution des tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque outre-Rhin. Il a décidé de faire appel à un comité de médiation à propos de l’amendement à la loi sur les tarifs d’achat proposée par le gouvernement allemand et votée par le parlement début mai.

Valeurs solaires en forme

La plupart des valeurs solaires affiche une bonne tenue cette semaine : +2,4% pour SMA SOLARTECH ; +4% pour SOLARWOLD qui vient d’investir dans une nouvelle usine de wafers. L’entreprise allemande a choisi un modèle d’intégration verticale, des wafers de silicium aux installations clés en main.

Plus décevant, les valeurs du sud de l’Europe comme les espagnoles IBERDROLA et GAMESA terminent respectivement en baisse de 4,6% et 5,8%. Les portugais EDP RENOVAVEIS et MARTIFER reculent de 7% et 2,7%.

Bonne tenue par contre pour ABENGOA qui a rebondi de 8,49 %, à 14,50 euros, mercredi, à la Bourse espagnole. Alors qu’elle avait fortement chuté depuis le début de l’année, l’action de ce groupe industriel a profité du contrat remporté conjointement avec Total pour construire une importante centrale solaire à Abu Dhabi. ABENGOA et TOTAL auront chacun 20 % du projet.

La co-entreprise entre MASDAR (60%), TOTAL (20%) et ABENGOA SOLAR (20%) sera chargée de développer, concevoir, exploiter et entretenir la centrale située à Madinat Zayed, environ 120 kilomètres au sud ouest d’Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis.

* : Pour la méthodologie complète, cliquer ici