Indicateur boursier Green Europe : + 0,8% du 28 mai au 3 juin 2010

Print Friendly, PDF & Email

Notre indicateur de 38 valeurs de l’environnement GREEN EUROPE * réagit positivement en fin de période dans le sillage du reste des marchés  : +0,8% sur la semaine (cotations arrêtées le 3 juin au soir), à comparer à +0,47% pour l’EUROSTOXX50 et +0,91% pour le CAC40.

Historique
60 derniers jours

Par Sabine Burlot, analyste cleantech pour GreenUnivers

Les marchés actions européens se sont en effet sérieusement repris, portés par l’annonce de promesses de ventes de logements aux États-Unis nettement supérieures aux attentes. Une situation qui contraste après plusieurs séances de net repli durant lesquelles les bancaires et les pétrolières avaient été sévèrement attaquées entre la crise des finances publiques européennes et la catastrophe provoquée par BP dans le Golfe du Mexique. Notons que ce dernier point ne peut que jouer en faveur des énergies renouvelables !

Encore des incertitudes

Nombre d’incertitudes continuent néanmoins  de pénaliser ce secteur à court terme (risques réglementaires des différents pays, surcapacité sur le marché électrique, évolution des tarifs…). Nous continuerons de favoriser  les producteurs d’énergies renouvelables présents  sur chacun des secteurs : solaire, éolien, biomasse… et surtout disposant d’accès solides aux sources de financement que nécessite une activité très capitalistique.

Des annonces pour AEROWATT…

A ce sujet signalons l’annonce cette semaine par AEROWATT de la cession de la totalité des deux filiales opérationnelles détenant le parc de Prony 3 en Nouvelle Calédonie (5,5MW détenus à 100%) et Mont Mau (4,1MW détenus à 100%), à la EEC, filiale Calédonienne de GDF Suez. Ces deux parcs avaient respectivement été mis en service en 2007 et 2008. Le prix de vente n’a pas été communiqué mais la société parle de « plus value significative ». Une opération en ligne avec une stratégie qui vise à  renforcer les besoins en capitaux propres de la société. Rappelons qu’à cet effet, AEROWATT a déjà procédé à d’autres cessions et  noué un partenariat avec la CDC.

… qui font remonter le cours

Concernant le rééquilibrage géographique des MW installés entre l’outre-mer et la métropole, le producteur d’énergie renouvelable a fait part de la mise en service des centrales de Balazé (Ille etVilaine, 6MW détenus à 100%), Sorbon (Champagne Ardenne, 6MW détenus à 100%) et prévue début de 2011, celle de Maxent (Ille et Vilaine, 6MW). Enfin AEROWATT confirme son objectif de poursuivre son développement dans l’éolien,  métier historique, et dans le  solaire, secteur dans lequel il est engagé depuis 2007. Le titre a progressé de 5% cette semaine après une baisse de 23% depuis le début janvier.

* : Pour la méthodologie complète, cliquer ici

Article précédentL’énergie des équipements électriques sous l’oeil de Watteco
Article suivantEnphase décolle, soutenu par Kleiner Perkins (Premium)

Comments are closed.