Goldwind renonce à son introduction, et Enel ? (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Raté : Goldwind, 2ème fabricant chinois d’éoliennes, et n° 5 mondial, a finalement abandonné pour l’instant  son projet d’introduction à la Bourse de Hong Kong, où il escomptait lever plus de 1,2 milliard de dollars, et qui était fixée pour le 22 juin prochain.

Xinjiang Goldwind Science and Technology, qui avait annoncé ce projet en début d’année, a ...

annoncé lundi qu’il avait décidé de geler  l’opération en raison de « l’excessive volatilité des marchés ».

Il n’est pas le seul à Hong Kong : une série de grandes entreprises chinoises viennent d’annuler ces derniers semaines leurs projets d’entrée en Bourse, dont le promoteur immobilier Swire Properties, qui comptait lever 3 milliards de dollars, Giti Tire, premier fabricant chinois de pneus (500 millions de dollars) et China Tian Yuan (acier, 522 millions de dollars).

Les investisseurs, qui guettaient la valorisation du groupe chinois resteront donc sur leur faim. Heureusement, le géant italien Enel devrait, selon Reuters, annoncer très prochainement le lancement officiel de son projet de cotation de sa filiale d’énergies renouvelables Enel Green Power, dont il attend quelque 4 milliards d’euros