Dernière chance pour Theolia, qui lance son augmentation de capital… et chute en Bourse

Print Friendly, PDF & Email

C’est l’heure de vérité pour Theolia, développeur éolien français qui avait réussi une ascension fulgurante en 2006-2008, et se voyait déjà en principal challenger d’EDF Energies Nouvelles, avant d’exploser en vol sous le poids de ses dettes et de son déficit.

Dans ses tentatives de rebond pour sortir la tête de l’eau, Theolia se démène depuis des mois pour résorber sa dette. Après avoir mené une politique de purge sévère, cédant des parcs à la volée, et changé deux fois de directeur général, il a enfin lancé aujourd’hui une augmentation de capital de 60,5 millions d’euros. De son succès dépend...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.