Deals du 3 au 10 mai 2010: demi-mesure pour l’éolien en France, et adieu la Bourse

Print Friendly, PDF & Email

Compromis un peu bancal pour l’éolien en France, qui met un coup de frein à l’éolien terrestre mais un coup d’accélérateur à l’éolien offshore : alors que les députés adoptaient un amendement qui va freiner le développement des fermes terrestres, le gouvernement annonçait le prochain choix de dix zones propices à l’installation de parcs en mer et le lancement d’un appel d’offres pour 3 GW à l’automne.

Le solaire semble mieux parti : EDF Energies Nouvelles Réparties (EDF ENR) devient propriétaire à 100% de Photon Technologies à l’occasion de la sortie de Truffle Capital. Et à Perpignan, GreenUnivers dévoilait cette semaine un projet d’extension du futur toit photovoltaïque des entrepôts Saint-Charles, qui avec 9 MW de puissance installée sera déjà l’un des plus importants d’Europe. Ce nouveau projet de 11 MW nécessiterait plus de 40 millions d’euros d’investissement.

Semaine faste pour les transports : à quelques mois du lancement de sa BlueCar, Bolloré remet 250 millions d’euros pour une nouvelle usine de batteries LMP  (lithium-métal-polymère) en Bretagne, alors que la start up Ecomobilys (motorisation hybride pour des véhicules électriques urbains et péri-urbains) vient de boucler un premier trour de table. Et dans les biocarburants, le groupe sucrier Tereos accélère au Brésil où il vient de trouver un nouveau partenaire de poids : la compagnie pétrolière nationale Petrobras.

Enfin dans l’efficacité énergétique, Exoès accueille déjà deux nouveaux partenaires industriels à son capital en attendant de boucler une levée de fonds.

A l’international, commençons par le positif : la semaine a vu un très gros deal, avec le rachat par le groupe ABB, le roi du grid, de l’américain Ventyx, as du smart, pour un milliard de dollars.

Autres opérations d’envergure, Allianz se lance dans le solaire, en rachetant des centrales italiennes de BP, une grande offensive de Panasonic-Sanyo, qui va investir plus de 2 milliards de dollars dans le solaire et les batteries lithium-ion, et l’américain Alphabet et l’allemand O-Flexx Technologies, deux sociétés spécialistes de la récupération de la chaleur perdue par des semi-conducteurs, ont levé des fonds :

En revanche, la semaine a été catastrophique pour les ambitions boursières, avec à nouveau une série de sociétés qui ont annoncé reporter leurs projets  de cotation, comme Engyco et Renovalia, découragées par la chute des Bourses mondiales.

Voici le détail des principaux deals de la semaine en France et à l’international

France ...