Rachat des actifs solaires de Deutsche Bank en Italie, une bonne affaire (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Des installations qui toucheront une subvention garantie pour 20 ans ne peuvent qu’attiser les convoitises, surtout s’il s’agit des généreux tarifs italiens de 2009 — baissés depuis :  l’installateur solaire canadien Etrion, branche du conglomérat familial suédois Lundin, vient de racheter d’un coup les parcs et projets solaires de Deutsche Bank en Italie.

Il s’agit de 6 MW de parcs au sol déjà opérationnels dans les Pouilles, dans le sud de la Botte, auxquels s’ajoutent 10 MW de projets ayant obtenu les autorisations et prêts à être construits, également dans les Pouilles, et 150 MW à divers stades de demandes d’autorisation. L’acquéreur paiera ...