Les années solaires aux Etats-Unis s’annoncent brillantes

Print Friendly, PDF & Email

Jusqu’ici un « nain » dans le solaire mondial, les Etats-Unis commencent à compter. Les installations solaires américaines ont atteint un record en 2009, mais qui pourrait paraître ridiculement petit par rapport aux grands projets solaires annoncés pour les années qui viennent.

En 2009, selon le rapport de l’Association américaine du solaire (Solar Energy Industries Association, SEIA), ont été installés aux USA 481 MW d’installations solaires photovoltaïques ou thermiques (38% de plus que les installations de 2008), portant la puissance solaire totale américaine à 2,1 GW, soit 10% environ du total mondial.

Le chiffre d’affaires du secteur a atteint 4 milliards de dollars, mais la croissance de 2010 et au delà devrait se mesurer en gigawatts et non plus en mégawatts.

En particulier, ont été installées 429 MW de capacités solaires photovoltaïques, dont 429 MW de toits résidentiels et 66 MW de centrales au sol.

Une croissance favorisée par la diminution de 40% des prix des panneaux solaires depuis mi-2008, ce qui a permis de réduire de 10% les prix des installations complètes, surtout les plus grandes.

Le solaire thermique (où des miroirs récupèrent la chaleur solaire pour la transformer en vapeur, puis en électricité) n’a ajouté l’an dernier aux Etats-Unis que 12 MW de capacités (trois petites installations), mais les centrales en construction totalisent 81 MW et celles en développement… 10,5 GW.

Ces projets se répartissent entre ceux combinant miroirs et réseau de tubes remplis de liquide (56%), miroirs renvoyant la chaleur vers une grande tour-réservoir (21%), moteurs thermiques posés directement sur chaque miroir parabolique (21%) et panneau photovoltaïque à concentration, alliant panneaux PV et miroirs-loupes (2%).

Le secteur solaire a créé 10.000 emplois supplémentaires en 2009, portant le total à 46.000 personnes, sous traitants inclus. La SEIA attend 14.000 nouveaux emplois en 2010.

Ainsi une porte-parole de SunPower a déclaré à la presse que le groupe comptait recruter 200 salariés supplémentaires en 2010, portant ses effectifs à 900 personnes, avec 100 emplois qui seront créés dans une nouvelle usine américaine de panneaux , dont l’emplacement doit être annoncé prochainement.

Article précédentInterview exclusive : Les Chinois ont gagné la guerre des coûts dans les cleantech (Natixis PE Asia)
Article suivantMesure de l’électricité : Teridian racheté pour 315 millions de dollars (Premium)