En Turquie, le français Akuo achète des éoliennes REpower pour bâtir le plus grand parc turc (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

C’est en Turquie que le fabricant allemand de turbines REpower vient de signer son plus gros contrat européen à ce jour: il va fournir l’an prochain 44 éoliennes au français Akuo qui va ainsi pouvoir construire le plus grand parc turc, via sa filiale Al Yel Elektrik.

Ce parc baptisé Geycek, en construction à l’est d’Ankara, aura une puissance de ...

150 MW et coûtera à Akuo 210 millions d’euros. REpower, qui a été racheté l’an dernier par l’indien Suzlon, avait déjà conclu avec Akuo un gros contrat de 100 MW d’éoliennes pour un parc en France mais c’est la première fois qu’il met le pied en Turquie. Il lui fournira cette fois des éoliennes de 3,37 MW chacune et de 80 mètres de haut.

La Turquie est encore une terre largement vierge pour l’éolien malgré son immense potentiel : le pays compte d’ailleurs déployer 20 GW d’ici 2023 contre 1 GW actuellement. Mais le gouvernement turc a récemment annoncé qu’il allait cette année réviser son processus d’autorisation et le système d’aides aux énergies renouvelables.

Jusqu’ici le marché turc était dominé par les éoliennes de l’allemand Enercon et du danois Vestas. Enercon a installé une ligne de production en Turquie près d’Izmir dès 2005. Vestas a installé ses premières éoliennes dans le pays en 1984  et installé en Turquie en 2008 un bureau qui centralise ses activités dans le Moyen-Orient.

Mais le potentiel du marché turc attire depuis deux ans leurs concurrents comme General Electric, Nordex, Suzlon et maintenant REpower. Le pays est handicapé cependant par ses infrastructures électriques obsolètes et des processus d’autorisation chaotiques et longs.