EDF EN maintient le cap des 4 GW pour 2012 et obtient 500 M€ pour ses centrales françaises (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Fort d’un chiffre d’affaires en hausse de 5,7% au premier trimestre, à 248,3 millions d’euros, EDF EN confirme viser 4,2 GW opérationnels pour 2012, dont 500 MW de solaire photovoltaïque, et aussi maintenu son objectif d’un Ebitda de 430 à 450 millions d’euros cette année.

Le groupe d’énergies renouvelables, filiale à 50% d’EDF, a vu son chiffre d’affaires en Europe progresser de 42,6% au 1er trimestre à 212,7 millions d’euros, grâce à la forte croissance de sa production d’énergie (+50,8%), tirée par l’éolien. En Amérique du Nord, ...

son second marché, le chiffre d’affaires trimestriel a en revanche chuté de près de 60% à 35,6 millions d’euros.

Par ailleurs, le groupe vient de s’assurer 500 M€ pour financer ses centrales solaires françaises, en signant avec 5 banques: suite au protocole d’accord que le groupe avait conclu fin 2009 avec la Banque européenne d’investissement (BEI), sur le financement d’un programme d’investissement 2010-2012 de centrales solaires en France et en Italie, EDF Energies Nouvelles a ainsi conclu le contrat-cadre pour la partie française du programme, soit 500 M€, apportés pour moitié par la BEI et pour moitié par des banques commerciales.

Un protocole d’accord avait été signé le 17 décembre 2009 avec la BEI, allouant une enveloppe globale de 500 millions d’euros à EDF Energies Nouvelles, qui représentera jusqu’à 50% du financement total des investissements, le solde devant être apportés par des banques commerciales. Et EDF vient de conclure le contrat-cadre pour la partie française en obtenant la signature de cinq banques pour apporter le solde:  Banco Bilbao Vizcaya Argentaria, BNP Paribas, Dexia Crédit Local et la Société Générale.

Simultanément, EDF EN a procédé au closing et au tirage des fonds pour le projet pilote français du programme:  les deux premières tranches de 12 MW chacune de la centrale du Gabardan, actuellement en construction, qui seront mises en service en 2010. Située dans les Landes,cette centrale au sol pourra atteindre 76 MW – c’est un des plus grands projets photovoltaïques européens.