Deals du 6 au 12 avril 2010: l’éolien européen (et français), cible recherchée

Print Friendly, PDF & Email

L’année 2010 a démarré en fanfare pour les investissements dans les cleantech : selon notre baromètre exclusif, publié le 8 avril avec le quotidien La Tribune, les levées de fonds et fusions-acquisitions ont atteint 3,1 milliards d’euros dans le monde : 2,9 milliards à l’international – trois fois plus qu’au premier trimestre 2009, et plus de 208 millions en France – près de quinze fois plus qu’il y a un an ! Les énergies renouvelables continuent à caracoler en tête, dans l’Hexagone comme dans le reste du monde.

Grosses levées de fonds et fusions-acquisitions se sont poursuivies cette semaine en Europe comme aux Etats-Unis, en particulier pour racheter des parcs éoliens européens,  y compris français, tandis que les gouvernements annoncent de vastes plans publics de plusieurs milliards de dollars, notamment au Japon, en Espagne et au Canada.

Cette semaine, en France, la polémique a continué sur l’éolien alors qu’une étude montre que l’essor du marché en 2009 a surtout profité aux fabricants de turbines allemands, Enercon en tête. Toujours dans l’éolien, EDF EN a signé un gros contrat de vente pour un parc aux Etats-Unis.

Dans la biomasse, GDF Suez lance un très gros projet de centrale en Pologne, d’une capacité de 190 MW et pour un investissement de 240 millions d’euros. Le groupe Europlasma a, lui, traversé une passe délicate : l’accord avec le fonds britannique qui devait financer ses projets de gazéification de biomasse par technologie plasma a été rompu, mais l’entreprise vient de signer une lettre d’intention avec un nouveau partenaire.

Dans les biocarburants à base d’algues, les français affichent leurs ambitions, avec plusieurs start-up très innovantes comme Fermentalg ou BBtek.

Enfin, dans les transports, la nouvelle alliance entre Renault-Nissan et Daimler promet des synergies dans le domaine des véhicules électriques entre les deux constructeurs.

A l’international, les parcs éoliens européens attirent toutes les convoitises: le fonds Platina rachète des parcs français au prix fort, l’américain AES s’offre des parc britanniques et polonais. Et puis plusieurs levées de fonds, dont une très importante du suisse Landis+Gyr mais aussi de plusieurs petits groupes américains de batteries ou encore de cellules solaires à couches minces.

Outre-Atlantique, c’est une semaine phare au Canada, où l’Ontario veut consacrer 8 milliards aux énergies vertes, et aux Etats-Unis General Electric se recentre sur les couches minces et Mitsubishi veut reconquérir le marché éolien américain.

Egalement dans l’éolien, Dong Energy pourrait bientôt construire le plus grand parc offshore danois, de 400 MW pour plus de 1,3 milliard d’euros. L’Espagne, elle, veut consacrer 590 millions d’euros à faire rouler des voitures électriques.

Mais pendant ce temps, en Chine, deux des plus gros producteurs solaires, Suntech et Trina Solar, obtiennent… presque 12 milliards de crédits auprès d’une grande banque publique. Comment leur résister ?

Voici le résumé des principaux deals de la semaine :

France

Eolien ...