Deals du 29 mars au 6 avril 2010: guerre dans l’éolien et capitaux à gogo

Print Friendly, PDF & Email

En France, la semaine a été placée sous le signe des transports, de la chimie verte et des biocarburants, le tout sur fond de guerre de positions sur l’éolien.

La polémique sur l’éolien a en effet rebondi avec le rapport parlementaire de la Mission Ollier proposant de durcir la réglementation pour les nouvelles installations. Furieux, les industriels de la filière organisent leur défense et le Syndicat des énergies renouvelables brandit une étude de Capgemini sur le potentiel d’une filière de sous-traitants pour les fabricants de turbines, qui permettrait de multiplier par six les emplois dans la branche en dix ans.

Dans les transports, l’alliance Renault-Nissan poursuit sa stratégie offensive dans les véhicules électriques avec de nouveaux partenariats, en Espagne et au Japon cette fois, et elle commence à annoncer les prix de sa future Leaf électrique, étonnamment abordables.

La R&D se développe dans la chimie verte et les biocarburants : Arkema lance un nouveau projet, GDF Suez obtient des fonds pour produire du biométhane et Tereos crée une filiale regroupant ses activités internationales, notamment dans les bioénergies.

Signalons aussi les ambitions d’un nouvel acteur dans les énergies renouvelables : Olivier Duguet, ex-fondateur et patron de la Société Française d’Eoliennes, espère bien renouveler le succès de sa première entreprise avec son nouveau groupe Hanalei Renouvelables, qui vient de lever 6 millions d’euros et vise 2 millions d’euros de plus dans les prochaines semaines. Il ne mise plus sur la production éolienne mais essentiellement sur la maintenance des turbines et la production solaire.

A l’international, plusieurs belles levées de fonds cette semaine, comme celle d’Enphase, groupe américain de micro-onduleurs solaires, et de Punch Powertrain, spécialiste belge des moteurs économes, qui lèvent respectivement 40 millions de dollars et 24 millions d’euros. Et aussi Coda Automotive, constructeur de voiture électrique américano-chinois, qui trouve près de 400 millions de dollars en nouveaux fonds et en crédits pour accélérer sa production en Chine.

En Europe, c’est la Grande-Bretagne qui tient la vedette: la semaine a vu la décision très attendue de Siemens de construire une usine d’éoliennes offshore en Grande-Bretagne, devenant ainsi le 4e grand constructeur à s’y établir, et un contrat majeur remporté par le fabricant de compteurs Landis+Gyr qui fournira 100 millions de compteurs à British Gas. Mais c’est aux USA que l’allemand RWE construit une usine de pellets géante. Enfin, un record européen, celui du fonds Platina qui réunit un nouveau fond de 209 millions d’euros.


Voici le détail des principaux deals de la semaine :

France

...
Article précédentTenesol augmente une nouvelle fois ses capacités de production (Premium)
Article suivantMarché du carbone : Tokyo inaugure le premier système de cap & trade d’Asie