Première usine d’éoliennes chinoises aux Etats-Unis, un geste diplomatique (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Le fabricant chinois d’éoliennes A-Power Energy Generation Systems était depuis deux mois une véritable bête noire aux Etats-Unis : son projet de vaste parc éolien au Texas, avec des éoliennes chinoises, a déclenché un tollé dans tous les partis, car ce parc touchera de grosses subventions (30% de son coût d’investissement), comme tous les parcs éoliens aux Etats-Unis.

A tel point que des élus démocrates veulent bloquer les subventions aux  projets « verts » réalisés avec des équipements importés et qui ne génèrent que peu d’emplois américains.

Diplomatie ? Crainte d’une loi plus protectionniste ? L’annonce d’A-Power devrait en tout cas un peu calmer l’atmosphère : ...

Article précédentL’Aéroport de Berlin et Total sur une station-service multi-énergies (Premium)
Article suivantL’Europe au-delà de 20% d’énergies renouvelables en 2020