Alcatraz se couvre de panneaux solaires

Print Friendly, PDF & Email

Alcatraz, la célèbre prison de la baie de San Francisco devenue un haut lieu touristique, veut réduire son impact sur l’environnement. Des ferries solaires transportent déjà le million de visiteurs qui transitent chaque année entre l’île et la côte. Dernière étape de ce projet « d’île durable », la pose de panneaux solaires sur les toits de la prison, un investissement soutenu par des subventions de l’administration Obama.

Green Alcatraz

Environ 1360 panneaux, installés ce printemps sur les toits de la prison principale et de la laverie, fourniront entre 40 et 60 % de la consommation électrique de l’île. Cela permettra de mettre à la retraite deux générateurs fonctionnant au diesel. La puissance de l’installation sera de 285 kW.

Le projet est financé grâce aux subventions distribuées par l’administration Obama. Mais le montant de l’investissement n’a pas été communiqué. L’île d’Alcatraz, ancienne prison de 1934 à 1963, est devenue parc national en 1972.

Le National Park Service exploite le site. Cette agence fédérale américaine est responsables des parcs nationaux du pays et de certains monuments et sites protégés. Elle aurait reçu, en 2009, des aides à hauteur de 754 millions de dollars (557 millions d’euros) réparties sur une centaine de projets très divers (entretien, restauration, investissement durable, etc.)

La prison, qui a accueilli de célèbres prisonniers à l’image d’Al Capone, devrait à terme couvrir 100% de ses besoins par des énergies renouvelables. Depuis 2006, le déplacement des touristes de la terre ferme à la prison s’effectue par des Solar Sailor, des bateaux solaires hybrides, de fabrication australienne.

Article précédentDeals du 15 au 22 mars 2010 : transports et capteurs au coeur des appetits
Article suivantLe développeur suédois O2, boudé, renonce à sa cotation (Premium)