Veolia veut satelliser des start-up éco-innovantes

Print Friendly, PDF & Email

« Cherche start-up des cleantech, avec innovation concernant les métiers de l’eau, de la propreté, de l’énergie ou du transport. Met à disposition son groupe d’envergure internationale, ses chercheurs, ses installations et son portefeuille clients en échange d’un partenariat technologique poussé. Contacter Veolia Environnement et demander le programme Veolia Innovation Accelerator. »

C’est une stratégique atypique, à vocation mondiale, que le groupe français vient de dévoiler lors du 26ème Cleantech Forum de San Francisco !

Plus proche des start-up

De plus en plus, les grands industriels cherchent à se rapprocher des jeunes sociétés innovantes. Certains le font en mettant en place des fonds d’investissement corporate, véritable têtes chercheuses, comme Schneider Electric et Alstom, réunis autour d’un fonds de capital-risque « vert » au sein d’Aster Capital (ex-Schneider Electric Ventures), ou la SNCF avec son fonds Eco-Mobilité Partenaires.

Saint-Gobain a opté pour une autre stratégie, plus ouverte, avec un département External Venturing qui propose aux jeunes pousses des accords commerciaux, du co-développement ou des prises de participation.

Veolia s’engage dans une logique similaire : sa plate-forme Veolia Innovation Accelerator n’a pas en théorie vocation à prendre des participations dans les sociétés repérées. Sauf exceptions !

D’une initiative locale à une commercialisation mondiale

L’objectif  est plus de satelliser des start-up autour de son business. Veolia Innovation Accelerator se veut d’abord une plateforme de veille, pour repérer des écotechnologies potentiellement utilisables. Le deuxième axe du programme vise à adapter et à améliorer ces technologies afin de pouvoir les intégrer aux solutions du groupe.

En échange de leurs éco-innovations, les start-up se verront offrir les avantages d’un grand groupe  : moyens humains et techniques, infrastructures et centres de recherche, puissance marketing, économies d’échelle, force de frappe mondiale, relation publique, etc.

Tous les métiers de Veolia concernés

Cette plateforme de Veolia veut s’intégrer dans un réseau, composé d’universités, d’instituts de recherche, d’investisseurs et des start-up. Trois voies ont été identifiées pour capter les innovations : le portefeuille d’entreprises de capital-risqueurs, le travail du Cleantech Group – avec lequel Veolia a signé un contrat de consulting de 2 ans – et les candidatures spontanées via internet.

Les secteurs visés concernent directement ou indirectement tous les métiers de Veolia Environnement : la bio-ressource, l’eau potable, les eaux usées, le tri, le recyclage, la valorisation des déchets, les villes et les quartiers durables, la production et l’efficacité énergétique, le captage et le stockage du CO2 et le stockage de l’énergie.

Article précédentEnorme usine de pellets au Canada pour General Biofuels (Premium)
Article suivantDeals du 22 février au 1er mars : grands et petits groupes français très actifs mais sinistrose dans le solaire européen

8 COMMENTS

  1. Bonjour ;

    jusqu’à ce jour et faute de moyens ; je n’ai pas fait
    de brevet pour protéger mon invention .
    J’ai compensé par un raccourci en faisant un contrat de
    confidentialité avec un organisme nommé Scientific – Facilitors .
    Après quinze ( 15 ) jours d’analyse je reçois un e-mail qui
    reconnait l’importance de cette innovation ; mais !!!.
    Pour des raisons de budget , de programmation et autres ;
    mon projet ne peut pas être pris en charge ? .
    J’ai réflechi longuement à cette énigme ; et j’ai conclu que
    les investisseurs préfèrent la difficulté technologique pour
    assurer des profits durables .
    Concernant les détails de la machine :
    C’est un generateur qu’on charge avec de la pression hydraulique
    une fois chargé on libère le mouvement qui fonctionnera à
    perpétuité avec la charge initiale.
    C’est une energie propre et constante ( indépendante de la
    vitesse du vent ou du rayonnement solaire )
    Elle est moins encombrante et sans nuisance sonore .
    On peut utiliser cet appareil pour charger les batteries
    des véhicules électriques ou alors on pourra produire de
    l’hydrogène pour faire rouler des véhicules non polluants .
    J’espère avoir répondu à vos questions .
    Et que pourriez – vous faire pour m’aider ?
    Mes Sincères Salutations

  2. Seriez-vous partant pour lancer un Atelier sur Poitiers ayant pour thème « Qui sont, Où sont VOS Personnes Resssources »? Si oui, on peut le faire ensemble pour les éco entrepreneurs de Poitou Charentes.
    Vous savez qui je suis…

Comments are closed.