T-Solar et d’autres groupes espagnols des cleantech visent eux aussi la Bourse (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Comme leurs rivaux chinois et américains, les  jeunes groupes espagnols d’énergies renouvelables vont essayer de s’introduire en Bourse de Madrid, en tête le premier opérateur espagnol de centrales photovoltaïques, T-Solar, et peut-être ses rivales Eolia et Renovalia.

T-Solar, née il y a trois ans et contrôlée par le groupe de BTP Isolux Corsun et des banques locales, a besoin de fonds pour ...