Siemens, Gamesa, Mitsubishi : le marché britannique offshore les fait rêver (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

La Grande-Bretagne, un paradis pour les fabricants de turbines d’éoliennes offshore ? Entre le méga-parc du London Array et la récente vente aux enchères des côtes du pays par la Couronne britannique, ce sont près de 7 000 turbines qui vont être installées en mer dans les dix prochaines années. C’est l’effervescence du côté des industriels !

A peine noué un partenariat avec le spécialiste offshore allemand BARD, l’espagnol Gamesa envisagerait d’entrer sur ce marché britannique. Et pendant que Siemens revendique une position de leader, Mitsubishi investit ...

Article précédentDu Mondial à l’Allemagne, Yingli accélère (Premium)
Article suivantL’espagnol FCC projette 80 MW d’éolien sur des décharges au Royaume-Uni (Premium)

Comments are closed.