GREEN EUROPE: – 2,7% (du 29 janvier au 5 février 2010)

Print Friendly, PDF & Email

-2,7% cette semaine pour les énergies renouvelables de GREEN EUROPE (+0,2% CAC 40). La plus forte baisse est enregistrée par l’installateur français de panneaux solaires FACILASOL -10,9%. Un mouvement justifié aussi bien par les récentes décisions gouvernementales en matière de réduction des tarifs garantis que par la très forte progression enregistrée par la valeur au cours des dix derniers mois +92,6%.

Deux valeurs allemandes ont mieux résisté: SOLARWORLD et ROTH & RAU.

Au moment où l’industrie solaire allemande connait une période difficile, après que le gouvernement ait annoncé vouloir appliquer une baisse supplémentaire de 15% des tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque dès le 1er avril, SOLARWORLD se livre au difficile exercice de vouloir rassurer. Dans un interview accordé à Reuters, le responsable du groupe Franck Asbeck  fait état de ventes 2009 légèrement supérieures aux prévisions initiales de 1 Md € (1,01 Md €). Il  promet un dividende au moins égal à celui de 2008 qui était de 0,15€/action.

Leader mondial dans la fourniture de technologie d’énergie solaire de grande qualité, SolarWorld SA, doit à sa présence sur une très large gamme de produits d’avoir bien résisté l’année dernière. L’entreprise est positionnée sur toutes les étapes de création de valeur dans le domaine de l’énergie solaire et unit les activités industrielles, de la matière première qu’est le silicium aux solutions solaires clés en main.

A contrario SOLARWORLD réalise une part prépondérante de ses ventes en Allemagne et est donc très concernée par les mesures annoncées.  L’expansion internationale devient aujourd’hui une des priorités du groupe qui a annoncé par la voie de son président vouloir recentrer tous ses efforts sur la croissance organique plus que sur une stratégie d’acquisitions. La valeur est loin d’avoir connu les niveaux de surperformance d’autres acteurs comme SOLAR MILLENNIUM et SMA SOLARTECH. SOLARWORLD a un niveau de valorisation assez faible par rapport au reste du secteur (PER 12,6X 2010). On pourrait commencer à s’y intéresser.

Une autre valeur allemande réagit positivement cette semaine. Il s’agit Roth & Rau, l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’équipements de production et des technologies de production innovantes pour l’industrie photovoltaïque. L’entreprise vient d’annoncer la signature d’un accord avec une entreprise chinoise qui se traduirait par la construction d’une usine test dans le Brandebourg et surtout lui assurerait d’entrer sur le marché chinois de la technologie photovoltaïque au tellurure de cadmium (CdTe).

Le groupe Roth & Rau donne donc un grand coup d’accélérateur à sa stratégie de développement dans une technologie à haut rendement et aux prix abordables. L’américain FIRST SOLAR est également  très présent sur cette activité en forte croissance.  Toutefois un certain nombre des modalités de cet accord restent encore à négocier.

Rappelons que Roth & Rau a affiché des ventes de 272,1 millions € en 2008. Au cours  des neuf premiers mois de 2009 les ventes ont atteint 159.5 millions d’euros, avec un EBIT de € 13,1 millions. A 22x 2010 le PER reste élevé. Achat sur repli.