Gamesa met les deux pieds dans l’eau avec l’allemand BARD (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

La frontière entre fabricants d’éoliennes onshore et offshore n’est plus : Siemens, Vestas, REpower ont depuis longtemps franchi le pas des turbines offshore. General Electric a achevé le rachat du spécialiste norvégien ScanWind en 2009 et Vergnet lorgne vers les pales d’éoliennes offshore avec Astrium.

C’est désormais au tour de Gamesa, n°5 mondial, ...