Deals du 22 février au 1er mars : grands et petits groupes français très actifs mais sinistrose dans le solaire européen

Print Friendly, PDF & Email

Semaine en fanfare en France avec des opérations dans de multiples secteurs, des pompes à chaleur aux compteurs communicants en passant par l’éolien.

GreenUnivers a recensé trois belles levées de fonds, dans les transports propres (Urban-Cab) les pompes à chaleur (Idesko) et la mesure de la performance environnementale (Bio Intelligence Service).

Dans les énergies renouvelables, Urbasolar remporte un joli contrat pour une toiture solaire en hauteur chez Airbus et REpower un marché avec Akuo Energy dans l’éolien.

Du côté des grands groupes, Veolia Environnement met en place un programme pour attirer des start-up éco-innovantes du monde entier, alors qu’un nouvel indice boursier dédié aux cleantech voit le jour aux Etats-Unis, avec quatre sociétés françaises sur 119 : EDF Energies Nouvelles, Veolia Environnement, Suez Environnement et Saft.

A l’international, effervescence au Royaume-Uni avec des investissements massifs dans l’éolien offshore et, à un moindre niveau, terrestre, une levée de fonds de Marine Current Turbines, concepteur de l’hydrolienne SeaGen, auprès de Siemens et des mesures gouvernementales pour booster l’achat de voitures moins polluantes, notamment électriques.

En revanche, c’est une semaine morose que vient de connaître le solaire européen, à part l’Italie, le marché solaire qui console. L’Allemagne va bien baisser ses aides et le champion d’Europe des panneaux solaires, l’allemand Q-Cells, affiche une perte colossale. Alors qu’à l’inverse en Chine, les fabricants comme Yingli accélèrent (avec justement un gros contrat en Allemagne) et qu’aux Etats-Unis le gouvernement fédéral promet une aide record  (1,4 milliard de dollars) pour financer une gigantesque centrale solaire thermique.

En Italie, où pendant encore quelques mois, le gouvernement offre un très généreux tarif de rachat subventionné, les groupes internationaux se hâtent d’en profiter: ainsi Iberdrola vient d’annoncer la construction d’une centrale.

Outre-Atlantique, ce sont trois secteurs moins habituels des cleantech qui sont à l’honneur :  les médias s’emballent pour des piles à combustible individuelles que promet Bloom Energy, deux géants (IBM et Johnson Controls) s’allient dans le bâtiment vert et le canadien Enerkem, spécialiste du biogaz, lève des fonds.

Voici le détail des principaux deals suivis cette semaine : ...