Après EDF, l’hydrolienne de Marine Current Turbines séduit Siemens (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

La société britannique Marine Current Turbines, conceptrice d’une hydrolienne de 1,2 MW baptisée SeaGen, l’une des technologies les plus avancées dans le domaine, vient de trouver un nouvel appui : Siemens, qui entre à son capital huit ans après EDF. Le groupe allemand investit ...

Article précédentBionersis passe sur Alternext (Premium)
Article suivantIdesko – pompes à chaleur et panneaux PV – boucle un premier tour de table (Premium)