Smartgrid : le TOP 10 des investissements mondiaux en 2010

Print Friendly, PDF & Email

La Chine et les Etats-Unis sont de très loin les deux pays qui investiront le plus dans le smartgrid (réseaux intelligents) en 2010 dans le cadre de leurs plans de relance économique. Le premier a prévu d’investir 7,3 milliards de dollars et le second 7,1 milliard de dollars, selon un rapport du cabinet de recherche américain ZPryme.

Les autres Etats sont très loin derrière : le Japon arrive en troisième position avec 849 millions de dollars, devant la Corée du sud à 824 millions de dollars.

La France au huitième rang

Le premier pays européen est l’Espagne (807 millions de dollars). La France se glisse au huitième rang mondial avec 265 millions de dollars d’investissements prévus.

Le marché du smartgrid marie les infrastructures d’électricité et les technologies de l’information : des compteurs dits intelligents sont installés dans les habitations ou les lieux de travail pour optimiser la consommation des appareils électriques et permettre, notamment, un pilotage à distance via internet ou un téléphone mobile. Les données sont en outre transmises en temps réels aux distributeurs qui peuvent, par exemple, mieux faire face aux pics de demande.

La Chine a besoin d’un réseau moderne

Pas étonnant si la Chine pointe en tête du classement :  elle a besoin d’augmenter ses investissements pour faire face au doublement prévu de sa demande nationale en énergie dans les dix prochaines années. Elle pourrait même dépenser jusqu’à 10 milliards de dollars par an d’ici à 2020 pour bâtir un réseau électrique moderne, selon une autre étude du cabinet Essence Securities.

Les groupes américains y sont d’ailleurs très présents : General Electric (GE) a signé récemment un partenariat avec la ville de Yangzhou (4 millions d’habitants) pour y construire un centre de démonstration des technologies du smartgrid avant de les déployer dans l’agglomération.

Outre GE, de nombreux grands groupes se sont positionnés sur le marché mondial : des géants des infrastructures d’électricité comme le français Areva T&D, des groupes d’informatique comme IBM ou Google et des spécialistes des réseaux tels Cisco et Alcatel.

Un marché de 20 milliards de dollars par an ?

Tous sont motivés par un marché qui s’annonce juteux : Cisco l’estime à 20 milliards de dollars par an sur les 5 ans qui viennent.

Des expérimentations ont commencé dans de nombreux pays, notamment en France où ERDF, filiale d’EDF, teste un compteur intelligent baptisé Linky en Tourraine. Selon une étude de Capgemini, 25 à 40% des foyers européens seront équipés de compteurs intelligents d’ici 2012, contre 6% aujourd’hui.

Le Top 10 des investissements prévus dans le smartgrid par les plans de relance en 2010 (en millions de dollars)

  1. Chine: 7,323
  2. Etats-Unis: 7,092
  3. Japon: 849
  4. Corée du sud : 824
  5. Espagne: 807
  6. Allemagne : 397
  7. Australie: 360
  8. Royaume-Uni : 290
  9. France: 265
  10. Brésil: 204