L’Europe continue de soutenir le développement de poids lourds propres

Print Friendly, PDF & Email

MAN BUsLa Banque Européenne d’Investissement (BEI), basée au Luxembourg , va prêter 300 millions d’euros au constructeur de véhicules industriels allemand MAN. L’objectif de ce financement est de soutenir le développement et le lancement de poids lourds et d’autocars respectueux de l’environnement. Ce prêt fait partie d’un programme de financement européen en faveur des transports propres.

600 millions d’euros d’investissement…

Basé à Munich, le groupe MAN fait partie des leaders mondiaux dans la production de camions et de cars. Sur le marché des véhicules poids lourds se trouvent par exemple l’italien Iveco, le suédois Scania, l’allemand Mercedes ou encore le français Renault Truck.

MAN va développer un programme de recherche pour ses véhicules afin de les rendre plus propres… et de respecter ainsi la réglementation européenne. L’investissement est estimé à près de 600 millions d’euros selon la BEI. Celui-ci est prévu sur quatre ans.

… 300 millions de prêt européen

La banque d’investissement de l’Union Européenne viendra soutenir ce programme à hauteur de 300 millions d’euros.

L’objectif pour MAN est de développer des véhicules moins gourmands en carburant et peu émetteurs de gaz carbonique. Les moteurs développés par MAN devront ainsi à terme satisfaire aux normes Euro 5 et Euro 6.

Les recherches porteront sur différents aspects : récupération de la chaleur et de l’énergie dissipées, motorisations hybrides, réduction du poids ou encore gestion de l’énergie et du contrôle du véhicule.

Politique européenne ciblée

Mais cette situation n’est pas isolée. Par exemple, le constructeur de poids lourds DAF Truck, aux Pays-Bas, a reçu 150 millions d’euros de financement pour un projet de recherche-développement.

Tous ces financements sont consentis dans le cadre du Mécanisme européen pour des transports propres (METP), doté d’une enveloppe annuelle de 4 milliards d’euros. Toutes les industries européennes du transport sont ciblées : rail, aéronautique, construction navale et véhicules thermiques. Les prêts sont d’une durée de 10 ans maximum.

En mai dernier, la BEI annonçait avoir consenti 3,5 milliards d’euros de prêts entre décembre 2008 et mai 2009 en faveur des constructeurs européens de voitures et de camions.