L’Italie compte déjà 700 MW d’installations solaires

Print Friendly, PDF & Email

italie solaireL’Italie comptait fin novembre 700,7 MW d’installations solaires et devrait atteindre 800 à 900 MW fin 2009, puis 1,2 GW mi-2010 et 1,5 MW fin 2010, selon les derniers chiffres de l’agence publique GSE. C’est bien moins que l’Allemagne ou l’Espagne, mais bien plus que la France.

Le nombre d’installations solaires en Italie, l’un des marchés solaires les plus dynamiques d’Europe, atteint désormais le nombre de 56.285.

C’est un véritable boom si l’on se rappelle que le pays ne comptait que 22 MW de photovoltaïque en 2007, quand le gouvernement a mis en place un programme de subventions (tarif aidé de rachat de l’électricité solaire) qui figure parmi les plus généreux d’Europe. Mais Rome prévoit maintenant de réduire ces aides pour diminuer son déficit budgétaire. Le gouvernement devrait annoncer plus précisément ses décisions d’ici janvier, espère l’association italienne des industriels du photovoltaïque, le GIFI (Gruppo Imprese Fotovoltaiche Italiane).

La région des Pouilles est la plus en pointe en termes de capacités avec 96,6 MW installés et la Lombardie est en tête en nombre d’installations (avec 8.630 et une capacité totale installée de 84,9 MW).

A titre de comparaison, l’Allemagne, pays leader du solaire, aura installé en 2009 des capacités solaires supplémentaires de près de 3 gigawatts, pour atteindre environ 8,3 GW fin 2009, grâce à un bond inattendu en fin d’année, selon l’Association allemande du solaire, la BSW. L’Espagne, n°2 en Europe, comptait mi-2009 3,35 GW installés, selon l’Association espagnole du photovoltaique (ASIF). La France elle comptait fin septembre 2009 seulement 175 MW d’installations solaires, dont 135 MW raccordés au réseau, ce qui représente quand même un triplement en un an.